Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Technologies en campagne, le guide CRéATIF n°5

guide_rural_creatif

Le cinquième guide Créatif Technologies en campagne : l’accès public aux TIC en milieu rural est disponible en ligne et en brochure papier. Sa rédaction a été coordonnée par le CRI-Greta du Velay. Il est disponible en brochure auprès de l’association (4 € pour les membres, 5 € pour les autres, commande minimale 50, renseignements auprès de Yannick Landais de l’Artesi). Les textes sont publiés en licence Creative Commons By-Sa qui en permet une réutilisation (sites web, réseaux d’animateurs…).

Au sommaire du guide vous trouverez :

  • Accéder aux technologies : la fracture d’accès n’est pas aussi tranchée que par le passé mais il reste des écarts entre les zones bien servies et celles où un débit raisonnable n’est pas disponible. En outre, l’histoire des accès et les mobilisations locales qui ont été nécessaires pour amener l’internet ont pu marquer certains territoires et créer des dynamiques citoyennes locales qui perdurent.
  • Se former pour vivre en milieu rural : être initié aux TIC est une étape nécessaire pour être capable de les utiliser pour se former de manière informelle en accédant à des sources d’information et à des réseaux mais aussi pour participer à des dispositifs formels de formation à distance.
  • Les caractères de la ruralité : nous n’avons pas voulu donner de définition de la ruralité. Aucune n’est complètement satisfaisante et l’on tend à parler de ruralités pour en souligner la diversité des conditions d’existence. L’espace rural peut être opposé à l’espace urbain, il peut aussi être caractérisé par sa densité de population, ses activités, traditionnellement à dominante agricole ou par l’importance de la notion de paysage. Mais l’espace rural est peut-être davantage associé aux représentations que peut en avoir sa population, notamment en relation avec l’offre des services qu’elle y trouve.
  • Faciliter l’accès aux services publics : les TIC sont un moyen de continuer à proposer certains services aux personnes habitant loin des centres urbains. Elles permettraient de gommer la distance entre fournisseurs de services et usagers. Les TIC peuvent être un moteur d’innovation pour la mise en place de nouvelles relations entre les administrations (au sens large) et les citoyens.
  • Connaître et faire connaître son territoire grâce aux TIC : les TIC offrent de nouvelles possibilités pour mettre en valeur un territoire et la culture de ses habitants, pour le faire connaître à l’extérieur mais aussi pour mieux le découvrir de l’intérieur. Enfin, par sa nature et par certaines de ses dimensions, notamment, naturelles et paysagères, c’est un support approprié au développement d’activités éducatives enrichies par les TIC.
  • Les technologies pour maintenir et développer l’activité : les technologies permettent de continuer à exercer certaines activités. Elles peuvent en générer de nouvelles. Enfin certaines activités sont des moteurs du développement des TIC et de leur diffusion dans les espaces ruraux. Le tourisme notamment, joue un rôle moteur pour développer l’accès, que ce soit sous l’impulsion des créateurs d’activités de tourisme qui ont besoin d’internet pour leur promotion, ou à la demande des touristes qui veulent accéder à internet depuis leur lieu de vacances (courrier, opérations bancaires, réservations, etc.). Les agriculteurs aussi utilisent des ressources et des services informatiques ; ils peuvent trouver dans certains lieux d’accès publics un appui et des conseils spécifiques.
  • Territoires, technologies et développement durable : les technologies de l’information sont souvent assimilées au « virtuel ». Si l’infrastructure est bien physique, les usages que l’on en fait restent « impalpables ». Pourtant, rares sont les applications qui ne produisent pas, au final, un produit concret issu de ce traitement de l’information. Ainsi, la plupart des échanges que l’on peut avoir par courriel auront une conséquence plus ou moins forte dans notre vie. Telle ou telle création sera imprimée sur du papier, ou gravée sur un support physique, etc. Les technologies et des applications spécifiques peuvent donc potentiellement avoir des effets (espérons-le positifs) très importants et devenir un outil au service du développement durable, pour peu que la volonté des personnes qui les gouvernent aille dans ce sens.
  • En guise de conclusion
  • Glossaire

Les articles peuvent être consultés en ligne sur le site de Créatif et l’ensemble du guide peut également y être téléchargé (*.pdf 48 p. 3,6 Mo) .

Cet article est repris du site http://conseil-recherche-innovation...