Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Summer Lab, Nantes semaine du 23 juillet

Un Summer lab s’est déroulé à Nantes du 21 au 28 juillet dans l’école d’architecture sur l’ile de Nantes. Organisé par l’association PING et intitulé « court-circuit/circuit court » (cf. l’article sur leur site), ce summer lab nous a donné l’occasion de parler de nous et de commencer une documentation sur la reproduction de notre activité.

Le nombre d’ordinateur mis au rebut par les particuliers ou les entreprises ne va pas diminuer avant cinq ou six ans et la fracture numérique, c’est à dire l’éloignement de plus en plus de citoyen des outils et pratiques informatiques, est une réalité grandissante. Le phénomène du téléphone portable, aujourd’hui véritable petit ordinateur ultra connecté aux réseaux et éventuel remplaçant de l’ordinateur personnel, ne fait étonnamment qu’empirer ce décalage entre usage et véritable connaissance. Beaucoup de jeune friment à uploader des photos sur un compte facebook, ouvrent un blog gratuit sans savoir du tout en quoi cela consiste vraiment, comment cela marche et qu’elles en sont les conséquences : ils maîtrisent de moins en moins leurs outils. Plus préoccupant encore, l’ère du gadget est devenue un problème écologique majeur. Si un téléphone portable ne pèse qu’une centaine de gramme, il est un concentré de polluant hautement toxique et les modes industrielles passant, les contrats des fournisseurs d’accès faisant croire à de bonnes affaires, c’est dans de sombres tiroirs que ces machines tombent avant de finir dans nos poubelles DEEE hautement toxique.

Les acteurs, éducateurs, associations peinent de plus en plus à rassembler et nous pensons qu’il est important que des SNALIS, des ALIS44, des chiffonniers de l’électronique voient davantage le jour. Il nous semble vital d’affirmer encore et encore les valeurs d’éducation populaire, de partage et d’écologie du don.