Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Réflexions pour les artistes : comprendre le mouvement des makers et la fabrication numérique :

 Le mouvement des makers, mélange de bricolage dans son garage et de partage à grande échelle via Internet, est une tendance qui commence à exploser. Voici une vidéo pour vous aider à comprendre ce qui se passe et ouvrir une réflexion sur les applications pour les artisans et artistes.

Dans cette vidéo, Stéphanie Bacquere présente un tour d’horizon très à jour du mouvement des makers (« faiseurs », personnes qui font). Issus de la mouvance DIY (Do-it-yourself= faire soi même, bricolage) et « DIWO » (do-it-with-others= faire avec les autres), la culture des makers c’est la version numérique de la traditionnelle culture du bricolage entre copains où on partage astuces, outils, pratiques…

Comme c’est numérique, au lieu de se passer juste autour d’un garage et des quartiers ou villages voisins, cela se passe de suite à une échelle planétaire.

Derrière le mouvement des makers il y a les pratiques de la culture libre : licence libres, et une culture du partage où chacun apprends des autres et bénéficie des créations de l’ensemble de la planète, mais aussi des nouvelles technologies qui se démocratisent.

De la même façon que le logiciel libre a permis l’évolution technologique incroyable que nous connaissons aujourd’hui, l’open-hardware, des machines ou des objets dont les plans et la documentation sont conçus pour être partagés et librement accessibles vont bientôt révolutionner la fabrication.

Pour les artistes cela ouvrent de nouveaux outils et de nouvelles possibilités de création. Stéphanie Bacquere voit ainsi le mouvement des makers et la fabrication numérique comme un renouveau de l’artisanat sous sa forme numérique.

Même si la présentation est plus centrée économie que création artistique, elle reste très intéressante, prenez le temps d’y jeter y un oeil.

Pour les artistes les applications sont nombreuses, fabrication de nouveaux outils pour de nouvelles créations.

Par exemple je vois de plus en plus de musiciens bricoler leur pédales et l’on voit l’apparition de kits permettant de créer de nouveaux instruments.

Qu’est ce que cela vous inspire ?