Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Ouverture d’un agenda collaboratif des communs

On en parlait depuis quelques mois, la croissance du nombre d’événements
sur les communs, notamment après Villes en Biens Communs, a fait naître
le besoin d’un outil collectif pour partager de cette information sans
nous inonder de courriers électroniques. Nous avons donc lancé à
quelques-uns l’idée d’un agenda dédié aux événements sur les communs.
Vous le trouverez à l’url suivant :

http://www.agendadescommuns.org

Ce site vous permet de visualiser l’information par région ou par
thèmes, de vous abonner ou d’agréger les événements dans votre agenda
personnel ou votre site Internet via Flux RSS, Calendriers iCal et
widget. Vous y trouverez quelques événements et vous pouvez dès
maintenant ajouter vos prochaines manifestations.

L’agenda des communs est hébergé par l’association Framasoft. Merci à
Pierre Yves pour son aide pour la mise en place. C’est une initiative
d’un petit nombre de membres du réseau francophone des Communs qui ont
mis la main à la pâte : Odile Benassy, Emmanuelle Helly, Cyril, ... .

Nous avons besoin de volontaires pour participer à la modération et la
diffusion des événements, à l’administration du site, et plus
généralement à la bonification du projet. Si vous êtes intéressé,
envoyez un courriel à l’adresse : moderateurs@agendadescommuns.org, nous
formerons un groupe dédié.

Le site fonctionne avec un logiciel libre écrit en PHP, distribué selon
les termes de la licence GPL et dont le code est accessible dans un
dépôt Git disponible sur Gitorious. Ce logiciel a été développé
initialement pour faire connaître les événements du libre
(http://www.agendadulibre.org). Il est utilisé par différents réseaux,
notamment l’association Jeudis des EPN, le Réseau Asso Jeune de Rennes,
l’association La Tondeuse À Roazhon.

Ce dispositif est un peu rustique dans sa forme, mais il offre un bon
potentiel pour jouer collectif !

Pour suivre la préparation du temps des communs : http://villes.bienscommuns.org/ (avec un lien pour
s’abonner à la liste de discussion pour les personnes intéressées).