Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Outiller les travailleurs du savoir : html vers epub

Screen Shot 06-14-15 at 09.05 PMJ’aime beaucoup cette petite extension pour navigateurs (Firefox en particulier). Elle s’appelle GrabMyBooks. Elle permet de créer en quelques clic un Epub à partir d’un ensemble de page html… Cette vidéo vous expliquera comment.

Quel intérêt allez-vous me dire, quand un Instapaper ou un Pocket permettent de télécharger et de nettoyer une page web pour la lire hors ligne et la repartager ?

A mon sens, GrabMyBooks permet de bénéficier d’une granularité différente. Là où Instapaper est parfait pour un article, il est parfois nécessaire de bénéficier d’une granularité plus forte comme la revue ou même le livre. C’est là que la fonction de GrabMyBooks permettant de collecter et de transformer en Epub un ensemble d’onglets de navigateur est très pratique !

Imaginez que vous avez ouvert une revue en ligne à laquelle vous avez accès en Html depuis un navigateur de votre ordinateur ou sur un poste de la bibliothèque permettant l’installation de plugin (rare). Il vous suffit alors d’ouvrir un onglet pour chaque article et en un clic vous créez un Epub. Il vous reste à ajouter quelques métadonnées (titre, auteur, couverture) et c’est fait, vous téléchargez votre fichier Epub que vous pourrez lire tranquillement sur votre tablette ou liseuse !

Attention il ne s’agit pas à strictement parler de copie privée. Comme le rappelle Lionel Maurel :

Les bases de données sont soumises à un régime juridique particulier, établies par une loi du 1er juillet 1998. L’exception de copie privée ne leur est pas applicable. Néanmoins, ces bases de données sont mises à disposition en bibliothèque sur la base de licences négociées avec les fournisseurs, qui peuvent prévoir la possibilité de réaliser des reproductions (généralement sous forme d’impressions et parfois de copies numériques. Il ne s’agira cependant pas de copies privées) .

Ce rappel permet de se constater que les ayants-droit peuvent être particulièrement sévères avec l’usage de ce qui est mis à disposition en bibliothèque. Les études de marché en sont un exemple caricatural, il est impossible de les imprimer ! Sans même parler d’impression, il est possible de proposer une palette non négligeable d’outils permettant de se réapproprier l’information achetée par les bibliothèques.

Malheureusement, les bibliothécaires ne font pas souvent l’effort de transformer les navigateurs des postes des bibliothèques en couteaux-Suisse de la connaissance

Par exemple, il est frappant de constater que Cairn permet l’affichage de version html ou pdf des fichiers de revues accessibles sur abonnement dans les murs ou avec des accès sécurisés mais en interdit le chargement des articles via des outils comment Instapaper ou Pocket… étrange politique !

Un outil comme GrabMyBooks permet de régler le problème une fois pour toute et de bénéficier des contenus achetés à prix d’or par les bibliothèques chez soi en évitant de coûteuses impression ou des pdf non lisibles et peu citables. Au fond c’est bien de cela dont il s’agit, d’augmenter l’appropriabilité techniques de contenus protégés par des enclosures juridico-économiques

Voici une liste des possibilités qui s’offrent à nous, contribuons à outiller les travailleurs du savoir !