Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Médiation numérique : La boussole des valeurs

Boussole de la Médiation numérique

La boussole permet de visualiser dans l’espace, les polarités de valeurs qui
sous-tendent les actions engagées dans le cadre de la médiation numérique.

La boussole ne dicte pas la direction

La boussole ne dicte pas la direction, elle polarise seulement l’espace pour
que le voyageur puisse déterminer sa route. L’usage de la boussole s’impose
dans un espace fluide pour lequel toutes les directions s’équivalent.

Michel Fabre, Eduquer pour un monde problématique : La carte et la
boussole
, PUF, 2011.

La médiation numérique : des projets au service de valeurs

Aux points cardinaux, quatre valeurs-clés qui peuvent orienter dans des
perspectives différentes les projets :

  • L’équité : elle inspire les projets visant à réduire les disparités dans l’accès et les usages des technologies numériques.
  • L’autonomie : elle sera au coeur des projets centrés sur le développement des compétences et la valorisation des personnes.
  • La compétitivité : il s’agit notamment de compétitivité des territoires dans le domaine de l’économie numérique, levier de développement et de croissance.
  • La solidarité : elle prévaut dans les projets visant à développer le lien social, l’inter-générationnel, les échanges de savoir ...

Des valeurs susceptibles d’entrer en tension

Les couples de valeurs disposées de façon opposée,
équité<->compétitivité et
solidarité<->autonomie, constituent des valeurs
susceptibles d’entrer en tension l’une avec l’autre. Cependant, un projet peut
tout à fait présenter plusieurs finalités, sous-tendues par des valeurs
différentes, voire potentiellement en opposition.

  • Entre l’équité et l’autonomie, se trouvent placées l’éducation, la connaissance et la culture. Leur disposition ne tient pas au hasard, la culture demande plus d’autonomie et les politiques éducatives sont fortement inspirées d’un idéal d’équité.
  • Entre l’autonomie et la compétitivité, on trouve respectivement : l’estime de soi qui a partie liée avec l’autonomie et constitue un préalable à la créativité, laquelle peut conduire à l’innovation qui vient nourrir la compétitivité.
  • La compétitivité stimule le développement, qui dans le domaine du numérique s’inscrit dans un idéal de modernité. Du progrès technologique au progrès humain, il n’y a qu’un pas, dès lors que l’on souscrit à l’idée que « le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous » … ce qui nous amène à la solidarité !
  • Pour finir le tour du cadran, la solidarité permet l’équilibre dans la diversité et la citoyenneté pourra s’exprimer grâce à la démocratie, qui puise ses fondamentaux dans la notion d’équité.

(extrait des
Carnets de la Médiation numérique
)