Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

MOOC : Les premières annonces françaises de la rentrée

Il y a un an, nous étions quatre à annoncer un premier MOOC francophone, ITyPA, ou « Internet, Tout y est Pour Apprendre ». Nous étions bien seuls en France à utiliser ce terme, à part quelques personnes qui suivaient l’actualité outre-atlantique. Un an après, on a beaucoup parlé de MOOCs, dans de nombreux contextes, le terme a permis d’écrire pleins d’articles plus passionnants les uns que les autres. Comme on nous a promis une rentrée très MOOC, les annonces devraient donc se succéder, sachant que la rentrée se poursuit jusqu’en octobre à l’université. Voici donc quelques premières annonces dans cet écosystème qui se met en place.

Coté startups : Variable, créée par deux jeunes diplômés Paul Farnet et Aurélien Croq propose moyennant finance, la conception des cours et l’hébergement sur leur propre portails, edunext pour la formation initiale et educorp pour la formation d’entreprise, basé sur la plate-forme edX par le MIT. Les certificats seront facturés aux candidats. Pour l’instant, un seul cours de logique comptable proposé par l’ESCP Europe est visible sur la plate-forme. Il semble encore leur manquer des cours vraiment attractifs.

Unow, de Yannick Petit et Jérémie Sicsic, cherche à valoriser leur implication dans le MOOC de Gestion de projet de l’année dernière en se positionnant plutôt comme société d’appui à la conception.

Edunao, pilotée par Cyril Bedel, présente elle aussi une liste de cours, mais sans préciser le nom des enseignants (mais bon, une rapide recherche sur Internet doit permettre de les retrouver, j’ai par exemple le nom de l’enseignant pour le cours sur les systèmes d’information), la date d’ouverture, ni la plate-forme utilisée (qui semble faite maison).

Dans le domaine de la formation en ligne pour l’informatique, le célèbre site du zéro s’est fait une jolie place au soleil, et est notamment plébiscité par les étudiants. Site gratuit, contributif, proposant leur contenu également sous format papier, ils maîtrisent le modèle économique de la formation en ligne. Ils ont décidé de renouveler leur offre et de proposer dès cette rentrée une offre de MOOCs. À part un MOOC sur HTML proposé par Mathieu Nebra, fondateur, on n’a pas encore d’information claire sur les sujets qui seront proposés, ni par qui. Nul doute que cela sera de qualité et suivi.

À coté de cela, des petits malins essayent de jouer sur le terme pour faire de la promotion sur leurs produits. Ainsi Adonis propose ainsi une matinée « portes ouvertes » autour de leurs formations, ce qui est plutôt bien vu et sympathique, mais qui dénote une définition un peu large de ce qu’est un cours, ou un MOOC.

Il manque toujours à l’appel un portail qui soit capable de fédérer une offre encore balbutiante.Cela dit le reste du monde ne semble pas échapper à cette multiplication de l’offre, comme le montre cette liste de plate-formes.

Coté cours, on commence à avoir pas mal d’annonces de cours , mais sur autant de plateformes. Plutôt que de refaire une liste que l’on trouve à plusieurs endroits (Skoden, la carte de Rémi Bachelet, un peu restrictive à mon goût, ou surtout la liste contributive sur le wiki Intercoop, complète et mise à jour par plusieurs contributeurs).

Citons simplement que le MOOC sur la gestion de projets, celui sur l’introduction aux réseaux cellulaires et ITyPA attaquent leur deuxième saison. Il sera intéressant de voir comment ils ont évolué.

Souhaitons que ces acteurs sauront nous proposer des formules intéressantes, innovantes, décoiffantes, un peu comme a su le faire la startup allemande Iversity. Il va nous falloir être imaginatifs et convaincants pour que les internautes apprennent à apprécier la French Touch.

Pour finir, quelques points d’entrée pour vous tenir au courant sur l’actualité MOOC en France, vous avez en effet l’embarras du choix entre blogs, scoop-its, groupes sur Linked-In, lettre d’informations ou communautés sur Google Plus.

Crédit photo : La rentrée des classes – digital scrapbooking par sebscrap licence CC-by-nc-sa