Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Les TIC : une force économique d’avenir pour Provence-Alpes-Côte d’Azur

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, les entreprises du numérique totalisent un chiffre d’affaires de plus de 14 milliards d’euros, sans prise en compte des grands groupes dont les données ne peuvent être régionalisées. Cela représente 22 000 établissements et 55 000 emplois dans le cœur de la filière, et jusqu’à près de 77 000 emplois en associant les activités liées.

Au-delà de la place importante dans l’économie régionale qui est la leur, les technologies numériques irriguent de nombreux secteurs d’activités tels que l’industrie, l’agroalimentaire, la santé, l’environnement, les transports, le tourisme, la culture.

Les enseignements de cette étude confortent la politique volontariste de l’État et du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur en matière d’accompagnement des entreprises du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) de la région.

Une région bien positionnée

L’une des spécificités et des forces de notre région réside dans l’équilibre entre les quatre familles des TIC (la microélectronique, les télécommunications, les logiciels et les médias), avec également des points forts dans les objets intelligents et connectés (« smart objects »).

Ensemble, elles composent une palette de compétences assez uniques qui permettent à la région d’être positionnée sur 7 des 17 technologies-clés recensées au niveau national comme étant porteuses d’avenir par le Ministère du Redressement Productif. Le secteur des logiciels est d’ailleurs l’un des principaux moteurs dans la création d’entreprises et d’emplois en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Un environnement favorable et innovant

Autour d’un petit nombre de leaders mondiaux du domaine émerge une grande quantité de start-ups et de PME innovantes qui s’appuient sur près de 50 laboratoires de recherche de renommée mondiale, implantés dans la région, et disposant de plateformes technologiques de très haut rang. L’animation de cet écosystème numérique est réalisée par deux regroupements d’entreprises (clusters), le pôle de compétitivité mondial Solutions Communicantes Sécurisées (Pôle SCS) et le Pôle Régional d’Innovation et de Développement Economique Solidaire (PRIDES) Transmedia Méditerranée (PRIMI).
La formation aux technologies numériques est également un atout-clé du territoire. On recense en effet près de 600 formations de tous niveaux (des techniciens aux chercheurs), qui représentent environ 12 000 étudiants. L’un de nos défis est d’adapter de façon réactive ces formations aux besoins nouveaux.  

Une répartition géographique des activités

Au plan géographique, l’activité est implantée pour moitié dans les Bouches-du-Rhône (53 % des emplois) et pour un tiers dans les Alpes-Maritimes (31 %), le Var et le Vaucluse concentrant 15 % des emplois. Si la recherche et développement est essentiellement située dans les deux métropoles régionales, Marseille-Aix et Nice-Sophia, le tissu industriel est quant à lui plus diffus, d’abord dans leur périphérie, mais aussi autour d’Avignon et de Toulon.

Au regard des enseignements de cette étude, quatre enjeux majeurs se dégagent à moyen terme pour :

  • Préserver la transversalité entre les quatre familles des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) - la microélectronique, les télécommunications, les logiciels et les médias – en favorisant l’émergence de technologies numériques différenciatrices par rapport aux autres régions françaises et européennes
  • Renforcer l’e-commerce, vivier encore à exploiter, qui concerne de multiples activités
  • Encourager les proximités avec les autres secteurs du tissu économique régional (aéronautique, santé, agroalimentaire, logistique, mer, etc.) très consommateurs de technologies numériques
  • Créer des passerelles entre la conception et les usages, notamment dans le domaine de la santé (équipements médicaux) et de la gestion intelligente de l’énergie (smart grids)

* L’intégralité de l’étude « Panorama Services et TIC en PACA » (300 pages) et une version abrégée (70 pages) sont téléchargeables sur le site internet de la MDER PACA, rubrique Publications (www.investinpaca.com

).

La Mission de Développement Economique Régional (MDER) est l’agence de développement économique de Provence-Alpes-Côte d’Azur, financée à parts égales par l’Etat et le Conseil régional. Elle est le correspondant régional de l’AFII (Agence Française pour les Investissements Internationaux). La MDER intègre PACA Mode d’Emploi, spécialisée dans l’ingénierie des ressources humaines.

La synthèse du panorama est visible sur Internet : http://fr.slideshare.net/Medinsoft/panorama-2013-des-services-et-tic-en-paca



 

Contacts Presse
Préfecture de région - Tessa Fréchier-Mey - 04 84 35 45 68
Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur - Anaïs Denis - 06 83 63 34 51
Mission de Développement Economique Régional (MDER) - Bruno de Foresta -
04 96 17 07 40