Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Les Effets de la Transition Numérique sur les Enfants et les Adolescents


ENTRE EDUCATION ET PREVENTION, QUEL DEFI POUR LES PROFESSIONNELS ?

Les nouvelles générations sont passionnées par les nouvelles technologies : quoi de plus normal ?
Les innovations informatiques et la convergence numérique modifient notre rapport au monde.
Grandir et apprendre aujourd’hui apparaît comme fortement différent d’il y a vingt ans. Eduquer et accompagner les enfants et les adolescents dans cet univers en évolution soulève de nouvelles difficultés et des interrogations. Mais la réaction la plus courante des professionnels et des parents face à cet engouement des jeunes est que les adolescents seraient « addicts ».
Bien au contraire, les usages excessifs d’internet et des jeux vidéos sont le plus souvent les nouveaux habits de la crise d’adolescence. Or celle-ci n’est pas une maladie à soigner ! Un jeune en crise doit plutôt être accompagné avec une éducation adéquate, et si certains usages problématiques révèlent une souffrance et/ou une pathologie, alors il est important de prendre en charge leur "Cyberdépendance".
La prévention concerne tous les usages excessifs d’écrans dès le plus jeune âge car si les passions du virtuel ne se déclenchent qu’à l’adolescence, il convient de mettre des limites dès la maternelle.
Culture, environnement, apprentissage, compétences individuelles …, les transformations dans ces domaines sont rapides, intenses, et influent apparemment en profondeur sur les représentations sociales de l’enfance et l’adolescence.
Normes et repères éducatifs évoluent plus vite qu’il est possible de les concevoir, et les interventions et pratiques des professionnels sont bousculées.
Les adultes doivent s’approprier les univers virtuels - et bien réels - qui leur paraissent souvent complexes, étranges, voire inquiétants, et craignent de laisser les enfants s’y aventurer avec péril.
Dans le champ de la recherche, les débats se multiplient aussi vite que se développent de nouveaux outils, jeux ou supports.
Pour tenter de saisir aujourd’hui les enjeux de demain, Horizon Multimédia propose une journée d’étude, en prenant le parti d’interroger les variations actuelles de l’enfance et ses mutations dans tous les domaines concernés.
Ainsi, psychologues, philosophes, sociologues, juristes, spécialistes internationaux du numérique et de l’éducation, pédopsychiatres, travailleront dans une dynamique d’ouverture et de convergence intellectuelle fondamentale, avec le souci constant de la réflexion anthropologique, épistémologique et éducative.

Le programme de la journée du 23 novembre 2015,
en salle de conférences de l’Hôpital Sainte Musse à Toulon

  • Allocutions introductives

Avec Michel Perrot (Directeur du Centre Hospitalier Intercommunal Toulon-La Seyne-sur-Mer) ; Michelle Blain (Directrice d’Horizon Multimédia) et Dr Laurence Pallier (Directrice du Codes 83)
Modérateur du colloque : M. Jean Vanderspelden

  • 9H00-10h00 : Ouverture du colloque par Divina Frau-Meigs, Directrice du Clémi, normalienne, agrégée, est professeur à l’université Sorbonne nouvelle. Sociologue des médias, elle est spécialiste des contenus et comportements à risque représentante officielle de la France au PIPT (Programme Information Pour Tous),au sein de l’Unesco
  • 10h-11h15 : Pascal PLANTARD, Enseignant chercheur Université Rennes-2 Haute Bretagne – Centre de Recherche sur l’Education, les Apprentissage et la Didactique – Anthropologie des usages des TIC

L’impact du numérique chez les jeunes dans la famille et à l’école 

  • 11h15-12h30 : Serge TISSERON, docteur en psychologie, psychiatre, et psychanalyste français.

L’après-midi :

  • 14h00-14h30 : M. Norbert Nabet, Directeur Général Adjoint de l’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte-D’azur


Le rôle central des acteurs de l’éducation et de la prévention dans l’éducation au numérique- Quels axes de prévention retenir ?

  • 14h-15h : Lucia ROMO, Maître de conférences de psychologie clinique à l’université Paris X-Nanterre, psychologue clinicienne et psychothérapeute d’orientation cognitivo-comportementale

Quand le jeu vidéo permet de révéler une pathologie existante ?

Le jeu vidéo est un loisir, une distraction, un moyen d’évasion…. , et l’adolescent peut être sensible à ce type de plaisir.
Dans certaines situations, le « jeu plaisir » peut faire place au jeu excessif et atteindre la dimension d’une conduite addictive : on parle de jeu pathologique

  • 15h-17h00 : Thomas GAON, Psychologue clinicien Paris, FRANCE -Membre actif de l’OMNSH

Les jeux vidéo à l’adolescence : enjeux et opportunités, le rôle des avatars.

Le jeu vidéo est un divertissement des plus courants sinon banal à l’adolescence. Sa simplicité apparente recouvre en fait une grande variété de jeux et de pratiques différentes dont la méconnaissance peut être source de malentendus voire d’inquiétudes. Quelles sont les influences des jeux vidéo sur la socialisation, sur les apprentissages et sur l’équilibre psychique ? Peut-il être un outil de médiation thérapeutique ?

  • Pascale GARREAU, Directrice de la Société Tralalère, opérateur du programme Européen Internet Sans Crainte et producteur de ressources d’éducation par le numérique.
    Tralalere imagine des dispositifs d’éducation au média basés à la fois sur la prévention et la promotion des usages créatifs comme cette nouvelle une application d’initiation au code GameCode qui invite les jeunes à passer du statut de simples consommateurs à celui de créateurs de jeux vidéo.

      GameCode : Une appli pour créer, coder et décoder le jeu vidéo

  • Des interviews illustreront les interventions, et des ateliers seront proposés au moment des pauses. Télécharger le programme complet en cliquant sur ce lien

Contacts :
<link> Opens window for sending emailMichelle Blain


Directrice Centre de formation,d’animation et de prévention Horizon Multimédia
Parc st claire
83160 La Valette
tel. : 04.94.61.04.01