Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

La Coroutine Tiers-lieux ouvert et partagé à Lille

Un texte reprirs du site encommuns.org, dont l’objet est de Favoriser la convergence autour de "communs. Le texte est celui affiché en premier niveau l’atrticle propose pour chacun des points des développements

La Coroutine Tiers-lieux ouvert et partagé à Lille

D’abord bureaux mutualisés, puis espace de travail collaboratif (coworking) et maintenant lieu hybride d’un nouveau genre, La Coroutine ne cesse chaque jour d’évoluer, d’innover, de s’ouvrir encore plus et d’inspirer les enthousiastes qui la fréquentent. Auto-financée et auto-gérée sans être repliée sur elle-même, l’expérience d’une année au sein d’un petit espace de 70m2 nous a permis d’apprendre énormément, tant sur le plan individuel que collectif. L’année 2012 semée d’embûches, a permis à cette initiative de progressivement trouver sa stabilité et d’envisager un déménagement dans un nouveau lieu de 170m2, tout en offrant un cadre de travail à plus de 40 personnes. Ces dernières étapes ont su catalyser leurs activités, qu’elles soient à but lucratif ou non, au sein du lieu. Mélangeant hyper-local et international, La Coroutine est ouverte sur le quartier. Elle est à la fois un relais pour des étrangers souhaitant trouver une colocation, une micro-boutique de produis locaux ou encore un lieu pour le développement de projets plus internationaux En assumant l’opposition entre les mondes marchands et non marchands tout en transposant les pratiques inspirées du web au réel, ce tiers-lieu offre un cadre inspirant, motivant et propice aux collaborations. La créativité, l’émergence et l’innovation deviennent alors des phénomènes spontanés.

Mutualisation

Dès le début du projet, La Coroutine a rencontré les autres acteurs du coworking pour réfléchir à ce qui pourrait être mutualisable. Les développements du lieu sont souvent partagés avec les autres coworkings pour y réfléchir ensemble. Dernièrement, un ensemble de futurs développements logiciels pour le lieu ont été imaginé au sein de Tilios, afin d’organiser la mutualisation avec tous les tiers-lieux francophones.

Financement

L’association permet de protéger les biens communs du projet. Elle devra évoluer pour être totalement pertinente. Tout le capital est détenu par l’association qui est gérée collectivement. Cela se fait sur la confiance, mais il faudra quand même réfléchir prochainement à un moyen de protéger ce capital par quelques protections dans les statuts de l’association La marque n’est pas encore protégée, mais personne ne peut capitaliser dessus. Tout ce qui est produit par La Coroutine est mis sous licence libre

Prestatation

Actuellement, La Coroutine ne développe aucun prestation autour du lieu. Certains missions de conseil faites par des membres de La Coroutine ont eu lieu, mais sans utilise véritablement le commun "La Coroutine". Pour autant, il y a une réflexion pour permettre à ceux intéressés par le commun "La Coroutine" d’être accompagné, ou conseillé par des acteurs "recommandés". Ces réflexions sont encore tout au début.

Partage

La Coroutine décrit son mode de fonctionnement sur son wiki sur http//wiki.lacoroutine.org. Il y a encore du travail à faire pour bien décrire la recette de fabrication de ce lieu.

Contribution

Chacun peut contribuer au projet. Pour cela, il suffit de rejoindre la liste de discussion, ou de suivre le trello de la coroutine.

Outils utilisés :

Juridique

L’asso permet de protéger les biens communs du projet. Elle devra évoluer pour être totalement pertinente. Tout le capital est détenu par l’association qui est gérée collectivement. Cela se fait sur la confiance, mais il faudra quand même réfléchir prochainement à un moyen de protéger ce capital par quelques protections dans les statuts de l’association La marque n’est pas encore protégée, mais personne ne peut capitaliser dessus. Tout ce qui est produit par La Coroutine est mis sous licence libre

Gouvernance

La Coroutine a un fonctionnement transparent. Les discussions sont visibles sur les listes de discussion. Les données bancaires seront bientôt visibles pour tous. Le projet a l’ensemble de sa gouvernance ouverte et horizontale. Les décisions se font au consensus mou, voir par vote en cas de désaccord au bout de plusieurs discussions, en utilisant les outils ci dessous. A améliorer : - avoir quelques infos sur le profil des gens, leur degré d’implication, ... pour limiter les non-dits.