Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Embarquons NosDéputés pour les législatives 2012 !

À trois semaines du premier tour des élections législatives 2012, NosDéputés.fr évolue pour présenter, non plus l’activité des 12 derniers mois, mais l’ensemble des travaux réalisés par chaque député au cours de la 13ème législature. Regards Citoyens profite de l’occasion pour réaliser un petit bilan.

Quel bilan pour les députés de la 13ème législature ?

Quels enseignements tirer de ces cinq années ? Tout d’abord, un triste constat : grande assiduité parlementaire rime le plus souvent avec faible visibilité médiatique. Plus encourageant, moins d’un député sur 6 seulement déserte apparemment les séances. L’investissement à l’Assemblée paye en effet politiquement. C’est ainsi sans surprise, pour des observateurs de la vie parlementaire, que l’on a vu nommé président de la Cour des Comptes le premier stakhanoviste des discussions parlementaires. Après avoir interpellé le gouvernement plus d’une fois par mois à l’Assemblée, le numéro un de la question orale devra pour sa part bientôt formuler les réponses puisqu’il s’installe tout juste à Matignon.

Au-delà des individus, par quelles pratiques du Parlement les différents groupes politiques se sont-ils distingués ? Bien que très minoritaires, les groupes centriste et communiste s’illustrent activement pendant les débats en hémicycle comme en commissions. Si l’opposition dépose 64 % des plus de 72 000 amendements signés par les députés, la majorité est naturellement à l’initiative de plus de 87 % des quelques 11 000 amendements effectivement votés. Le groupe socialiste est tout de même parvenu à faire adopter en 5 ans plus de 1 145 amendements contre seulement 440 pour le groupe centriste. L’UMP s’est montrée enfin particulièrement adepte des propositions de loi puisque les députés du groupe majoritaire ont écrit plus de 1 500 d’entre elles contre environ 250 issues du groupe socialiste.

Une synthèse complète en Open Data

Afin de permettre des comparaisons pertinentes entre tous les députés, la synthèse d’activité générale de NosDéputés.fr présente désormais pour chaque critère (semaines de présence, interventions, amendements, questions, rapports, …) une valeur moyenne mensuelle calculée à partir de la durée exacte du ou des mandats de chaque député, vacances parlementaires exclues.

Gardant toujours l’Open Data à l’esprit, nous profitons de l’intérêt particulier pour le Palais Bourbon à l’approche des élections pour encourager la créativité en ouvrant à la réutilisation toujours plus de données de l’Assemblée nationale. Comme l’ensemble de la base de données de NosDéputés.fr, les données brutes de la synthèse sont désormais accessibles et réutilisables facilement. Enrichies d’informations comme les dates et lieux de naissance, la profession ou le nombre de mandats en cours, ces données offrent ainsi à quiconque la possibilité de mener ses propres analyses et visualisations, par exemple sur le cumul des mandats.

Toujours plus d’outils pour suivre chacun de nos députés

Exemple d’affichage des mots-clés de 3 députés
grâce au widget NosDeputes

Pour approfondir le profil des députés sortants, chacune des pages individuelles de parlementaire sur NosDeputes.fr affiche dorénavant l’ensemble des activités enregistrées depuis juin 2007 : mots-clés, dossiers, synthèse numérique, graphique d’activité, … Pour une lecture facilitée et contextualisée, une courbe indiquant la présence médiane hebdomadaire de tous les députés vient compléter le graphique de chaque élu.

Toutes ces informations peuvent enfin être réutilisés grâce à un nouvel outil permettant d’embarquer NosDéputés sur un site Internet. Citoyens, journalistes ou élus, peuvent désormais intégrer simplement les photos, graphiques, synthèses numériques et mots-clés des députés sur leurs propres sites. L’occasion par exemple de comparer les travaux des nouveaux ministres lorsqu’ils étaient encore au Palais Bourbon.

À bientôt sur NosDéputés.fr pour la 14ème législature !

Nous souhaitons donc une bonne campagne aux plus de 6 000 candidats à ces élections législatives et vous donnons rendez-vous à tous, et notamment aux 577 élus, après le 17 juin pour construire ensemble le NosDéputés.fr de la 14ème législature.

Nous remettrons très prochainement à disposition en Open Data les données du Ministère de l’Intérieur proposées sur chacun des candidats. Suivez-nous sur Identi.ca / Twitter pour être informés.