Coopération et partage autour des pratiques collaboratives

Création d’un groupe de travail international francophone sur les Tiers Lieux

Pendant les rencontres d’Autrans 2012, qui ont eu lieu du 11 au 13 janvier, un groupe de personnes travaillant autour des Tiers-Lieux a impulsé l’idée d’un groupe international francophone sur les Tiers Lieux. L’idée de base était de pouvoir construire et écrire en commun le « code source » d’un tiers lieu, un concept qui regroupe les espaces de coworking, FabLabs, Hackers Spaces, Espaces Publics Numériques, etc. Nous pouvons donc parler plus généralement de lieux passerelles coopératifs pour travailler, se former et échanger.

Ces lieux libres et ouverts à tous pour coopérer, permette de mettre en place des modes de consommation collaboratifs, produire soi-même à plusieurs, de travailler et/ou entreprendre autrement, de développer des modes de vie durables, s’éduquer et se cultiver ensemble…

Des lieux passerelles coopératifs pour travailler, se former et échanger

Description 

Des lieux libres et ouverts à tous pour coopérer :

  • mettre en place des modes de consommation collaboratifs
  • produire soi-même à plusieurs
  • travailler et/ou entreprendre autrement
  • développer des modes de vie durables
  • s’éduquer et se cultiver ensemble...

Espaces de coworking, Fab Labs, Espaces Publiques Numériques, Hackers Spaces... Faites (les) vous-mêmes !

Ce que le groupe va produire :

  • Une définition des tiers lieux proposée sur Wikipédia
  • Un guide des grandes étapes pour mettre en place un tiers lieu
  • Une charte et une identification des espaces de coworking francophones

Les partenaires :

Coworking & Francophonie, Neo Nomade, Movilab, le Comptoir Numérique (St Etienne), les Docks Numériques (Dijon), La mUse (Genève), La Co-routine (Lille), Jokolabs (Dakar), Afriworkers (Abidjan), Imagination for People, ECTO (Montréal, Canada)

Wiki du groupe : imaginationforpeople.org